Retour à la page d'accueil Cours d'administration HP-UX

Retrouvez ce cours en téléchargement

L'icône dans le menu permet de basculer en mode pleine page

Initialisation et démarrage Affichage pleine page
Les fichiers spéciaux Affichage pleine page
Gestion file system Affichage pleine page
Logical volume manager Affichage pleine page
Gestion des disquettes Affichage pleine page
Gestion des utilisateurs Affichage pleine page
Gestion des packages Affichage pleine page
Imprimantes et traceurs Affichage pleine page
Gestion du réseau Affichage pleine page
Notion de sécurité Affichage pleine page
Installation système Affichage pleine page
 
   
Présentation du logical volume manager
[ Présentation ( introduction , physical volume , volume group , logical volume ) | Gestion d'un physical volumeCréationédition )  | Gestion d'un volume groupe ( création , édition , extension )  |  Gestion d'un logical volume ( création , édition ) ]

Logical volume manager



Présentation

Introduction

Le LVM permet de créer un ensemble de disques, appelés physical volume, les volumes groupes est un groupe d'un ou plusieurs physical volumes. Les volumes groupes peuvent être décomposés en logical volume, c'est sur ces derniers qu'on va créer les file system.

Un exemple vaut mieux qu'un grand discours, admettons que vous ayez deux ridicules disques de 500Mo, avec ces deux disques vous allez créer deux physical volumes, le volume group que vous allez créer les englobera tous les deux. Vous aurez alors l'impression d'avoir un disque de 1Go. Vous pouvez alors créer les partitions ou logical volume que vous voulez dans le volume group.

Physical volume

Un physical volume est un disque préparé par le LVM. Il est identifié par un fichier spécial, qui n'est rien d'autre que le fichier spécial du disque, par exemple /dev/(r)dsk/c0t5d0 pour un disque à l'adresse 5.

Volume group

Un volume group est un ensemble de physical volumes, de disques donc. C'est à l'intérieur de ce volume group que vous allez créer vos partitions ou logical volume.

Chaque volume group a un répertoire sous /dev, c'est dans ce répertoire que vous retrouverez les fichiers spéciaux des logical volumes. La convention pour le nommage de ce répertoire est de l'appeler /dev/vgn avec n le numéro du volume group, par défaut si vous avez installé votre système avec LVM, le volume group root a comme répertoire /dev/vg00.

Logical volume

Un logical volume est analogue à une partition. C'est dans un logical volume que vous allez créer un file système ou un espace de swap.

Un logical volume peut être retailler après coup.

Ils sont identifiés par les fichiers spéciaux du type /dev/vgn/(r)lvolm avec n numéro du volume group et m numéro du logical volume, r pour le fichier spécial en mode caractère.

[Retour haut de la page]

Création et édition d'un physical volume

Créer un physical volume

Normalement quand vous achetez un disque, il est déjà formatté vous n'avez pas à le faire, à tout hasard, si vous voulez vraiment le formatter, allez voir du côté du man de mediainit.

Pour créer un physical volume vous disposer de la commande pvcreate, le plus souvent vous taperez:

pvcreate (-B) /dev/rdsk/c0t4d0

Cette commande aura pour effet de créer un physical volume sur le disque d'adresse 4, l'option -B aura pour effet de le rendre bootable. Noter bien que vous devez utiliser le fichier spécial en mode caractère.

Editer un physical volume

Vous pouvez visualiser les caractéristiques d'un physical volume avec la commande pvdisplay /dev/dsk/c0t4d0 vous allez obtenir:

PV Name /dev/dsk/c0t4d0 Nom du physical volume
VG Name /dev/vg01 Nom du volume groupe qui le contient
PV Status available Etat disponible ou pas
Allocatable yes Permission d'allocation
VGDA 2 Nombre de descripteurs du volume group
Cur LV 5 Nombre de logical volume l'utilisant
PE Size (Mbytes) 4 Taille de l'unité élémentaire d'allocation (extent)
Total PE 300 Nombre d'extents total
Free PE 0 Nombre d'extents libres
Allocated PE 300 Nombre d'extents alloués par les logical volumes
Stale PE 0 Nombre d'extents non actif
IO Timeout (Seconds) default timeout utilisé pour accéder au disque

Vous aurez ce type de sortie, si vous avez fait en sorte que votre physical volume soit rattaché à un volume group.

[Retour haut de la page]

Gestion d'un volume group

Créer un volume group

Première étape

Créer un répertoire pour le volume group, si c'est le deuxième après le volume group root, vous allez faire mkdir /dev/vg01

Deuxième étape

Créer un fichier spécial pour le groupe, il s'appelle par convention group et se trouve sous le répertoire du volume group tapez:

mknod /dev/vg01/group c 64 0x010000

Noter bien le minor number qui se présente sous la forme Oxhh0000 avec hh la représentation héxadécimale du numéro du volume group. Le major number est toujours 64 dans le cas du LVM.

Troisième étape

On peut créer le volume groupe et indiquer à ce moment quels physical volumes il va contenir. Si le volume group contient les physical volume /dev/dsk/c0t4d0 et /dev/dsk/c0t5d0 on aura la commande:

vgcreate /dev/vg01 /dev/dsk/c0t4d0 /dev/dsk/c0t5d0

A noter qu'on utilise le fichier spécial en mode bloc.

Editer un volume group

Vous disposez de la commande vgdisplay, voici le résultat de la commande vgdisplay /dev/vg01

VG Name /dev/vg01 Nom du volume group
VG Write Access read/write Droit d'accès
VG Status available Etat
Max LV 255 Nombre max de logical volume
Cur LV 2 Nombre actuel de logical volume
Open LV 2 Nombre de logical volume utilisé
Max PV 16 Nombre de physical volume maximum
Cur PV 2 Nombre de physical volume utilisé
Act PV 2 Nombre de physical volume actif
Max PE per PV 1016 Nombre max d'extent par physical volume
VGDA 4  
PE Size (Mbytes) 4 Taille des extents (unité élémentaire d'allocation)
Total PE 400 Nombre total d'extents
Alloc PE 100 Nombre d'extents alloués
Free PE 300 Nombre d'extents disponibles
Total PVG 0  

Avec l'option -v vous avez en prime le nom des physical volumes et les logical volumes qui dépendent du volume group.

Etendre un volume group

Vous pouvez après coup étendre un volume group en lui rajoutant un physical volume, avec la commande vgextend en tapant:

vgextend /dev/vg01 /dev/dsk/c0t2d0

Vous rajoutez le physical volume qui utilise le disque SCSI d'adresse 2 que vous aurez préalablement créé.

[Retour haut de la page]

Gestion d'un logical volume

Créer un logical volume

Pour créer un logical volume de 100Mo dans le volume group /dev/vg01 tapez:

lvcreate -L 100 /dev/vg01

Le nom du fichier spécial sera attribué automatiquement suivant l'ordre de création du logical volume, vous pouvez lui donner un tout autre nom avec l'option -n. Si c'est le premier que vous créez, ça va donner les deux fichiers spéciaux /dev/vg01/(r)lvol1 (mode bloc et caractère).

Editer un logical volume

Vous avez la commande lvdisplay, lvdisplay /dev/vg01/lvol1 donne

LV Name /dev/vg01/lvol1
VG Name /dev/vg01
LV Permission read/write
LV Status available/syncd
Mirror copies 0
Consistency Recovery MWC
Schedule parallel
LV Size (Mbytes) 100
Current LE 10
Allocated PE 10
Stripes 0
Stripe Size (Kbytes) 0
Bad block on
Allocation strict

Tout ce qui concerne les infos sur mirror copies, consistency recovery et schedule dépend d'un produit optionnel de HP appelé HP MirrorDisk/UX qui comme son nom l'indique fait du mirroring de disque.

Maintenant il vous reste plus qu'à créer un file system sur votre logical volume avec newfs et de le mounter.


[Retour page d'accueil FUNIX]
[Retour haut de la page]