Présentation  | Emulateur (Présentation , Installation , Un exemple ) | Virtualisation avec Virtualbox ( installation , utilisation ) ]

Dernière modification 11 novembre 2016

Emulateur et virtualisation

Manips diverses

Présentation

Un émulateur et un outil de virtualisation permet de faire tourner sous linux des programmes windows (et autres), la différence entre les deux est que la virtualisation accède directement  aux caractéristiques de l'ordinateur alors que l'émulation crée un ordinateur virtuel. Ce qui fait que ce dernier est généralement beaucoup plus gourmand.

Dans cette page sont présentés deux outils, le premier est un émulateur wine et le second un outil de virtualisation virtualbox.
Voilà un peu de lecture sur le sujet  http://fr.wikipedia.org/wiki/Virtualisation 


 
[Retour haut de la page

Emulateur

Présentation

WINE pour WINdows Emulation permet de pouvoir lancer des programmes Windows sous Linux.  Ne vous attendez pas à ce que tous vos programmes Windows tournent sous Linux, c'est à vous de tester.
La condition préalable pour pouvoir utiliser wine est que vous disposiez d'une partition Windows lisible par Linux, attention vous ne pouvez pas lire les partitions Windows compressées.
 
[Retour haut de la page]

Installation

Sur une Mageia vous pouvez vous contenter de taper

urpmi wine

on préférera installer une version plus récente qu'on trouvera sur le site http://www.winehq.org/site/download Dans tous les cas le site officiel de wine est www.winehq.com. J'y ai récupéré les sources de wine, sous la forme d'un tarball qu'on décompresse en tapant :

tar xvfj wine-1.8.5.tar.bz2

Cela va créer un répertoire wine-1.8.5. On installera préalablement les bibliothèques en version 32bits suivantes

urpmi libfreetype2-devel libxcursor-devel libxi-devel libxrandr-devel libxinerama-devel libxcomposite libpcap-devel libmesaglu1-devel libgphoto-devel libopencl-devel libv4l-devel libncurses-devel libmpg123-devel libfontconfig-devel libpulseaudio-devel libcups-devel libtiff-devel libalsa-oss-devel libopenal-devel

ln -s /usr/lib/libfreetype.so.6.12.6  /usr/lib/libfreetype.so

Dans le répertoire de wine, tapez maintenant en tant que simple utilisateur

./configure

make

Suivant votre config, la compil peut être plus ou moins longue, patience donc.  Puis en tant que root

make install

Maintenant chaque utilisateur devra taper winecfg pour configurer wine, la fenêtre de configuration apparaît


j'ai rajouté ma partition windows avec l'onglet lecteurs qui prend la lettre d: par défaut, pour le reste j'ai tout laissé par défaut et j'ai tapé OK

Après installation les exécutables vont se retrouver sous /usr/local/bin, ça va installer aussi les pages man et des fichiers comme les bibliothèques windows qui se retrouvent sous /usr/local/lib

[Retour haut de la page]

Un exemple

Pour lancer une application windows il suffit de taper

wine nom-de-lexe-windows comme ceci

avec le chemin absolu cela donne (par exemple)

wine d:\\Program\ Files\\ArcSoft\\PhotoBase\\PhBase.exe

si vous obtenez une erreur du style

err:module:import_dll Library MFC42.DLL (which is needed by L"D:\\Program Files\\ArcSoft\\PhotoBase\\PhBase.exe") not found
err:module:LdrInitializeThunk Main exe initialization for L"D:\\Program Files\\ArcSoft\\PhotoBase\\PhBase.exe" failed, status c0000135

pas grave vous allez chercher la dll concernée et la placer dans le répertoire de windows fourni par wine comme ceci

cp ./windows/system32/mfc42.dll ~/.wine/drive_c/windows/system32/

Voici un screeshot de Winword. Pour le lancer il suffit de se placer dans son répertoire et de taper :

wine winword.exe



 
[Retour haut de la page]

Virtualisation avec virtualbox

Installation

On trouvera l'archive sur le site https://www.virtualbox.org/wiki/Downloads avant d'aller plus loin on installera les packages suivants (sous mageia)

urpmi iasl lib64IDL2-devel lib64vpx-devel libstdc++-static-devel lib64devmapper-devel lib64cap-devel java-1.8.0-openjdk-devel texlive

on installera également makeself qu'on trouvera par là http://stephanepeter.com/makeself/ on décompresse l'archive en tapant

tar xvfz megastep-makeself-release-2.2.0-52-g8189c05.tar.gz

cela donne le répertoire megastep-makeself-8189c05 dans lequel on tapera

cp makeself.sh /usr/local/bin/makeself

cp makeself-header.sh /usr/local/bin/makeself-header

on décompresse en fin l'archive en tapant

tar xvfj VirtualBox-5.1.8.tar.bz2

Cela donne le répertoire VirtualBox-5.1.8 dans lequel on tape

./configure --disable-hardening --disable-docs

on tape ensuite successivement

source ./env.sh
kmk all

maintenant on tape

cd ./out/linux.amd64/release/bin/src
make

puis en tant que root

make install

maintenant dans le fichier /etc/ld.so.conf j'ai rajouté la ligne suivante

/usr/local/linux/systeme/VirtualBox-5.1.8/out/linux.amd64/release/bin

et j'ai tapé ldconfig

maintenant pour charger le module vboxdrv il suffit de taper en tant que root

modprobe vboxdrv

voilà la trace en tapant journactl -f

nov. 11 10:55:16 predator.kervao.fr kernel: vboxdrv: Found 8 processor cores
nov. 11 10:55:16 predator.kervao.fr kernel: vboxdrv: TSC mode is Invariant, tentative frequency 3591734400 Hz
nov. 11 10:55:16 predator.kervao.fr kernel: vboxdrv: Successfully loaded version 5.1.8 (interface 0x00280000)

pour qu'un utilisateur lambda puisse accéder à virtualbox il faut donner les droits qui vont bien en tapant

chmod 666 /dev/vboxdrv

j'ai créé par ailleurs le lien suivant

ln -s /usr/local/linux/systeme/VirtualBox-5.1.8/out/linux.amd64/release/bin/VirtualBox /usr/local/bin

[Retour haut de la page]

Utilisation

La première fois qu'on tape VirtualBox, voilà ce qu'on obtient


On clique sur Nouvelle pour créer par exemple une machine virtuelle windows 7



Il faut fixer ensuite la taille de la mémoire vive, par défaut elle est à 512Mo,


Ensuite on doit choisir la taille du disque dur

Par la suite sur les 2 autres fenêtres qui suivent, j'ai laissé les choix par défaut VDI Image Disk VirtualBox puis Dynamiquement alloué

Ensuite on choisit un emplacement pour fichier de taille dynamique que vous nommerez comme bon vous semble et placerez à un endroit qui va bien, j'ai fixé sa taille à 100Go. Notre machine virtuelle est prête.

on la lance en cliquant sur Démarrer, dans le même temps il faudra avoir installer le DVD contenant windows 7 et vous faites une install classique

Et là aussi incroyable que ça puisse parraître vous installez windows dans une session linux.

Une fois que windows est lancée, l'USB marche par défaut ainsi que le réseau, mais vous pouvez constater que vous ne pouvez pas changer la résolution qui se limite à 800x600. Il faut rajouter les Guest additions. Dans le bandeau du haut, il faut choisir Périphériques puis tout en bas Insérer l'image CD des Additions invité... une phase de téléchargement puis d'installation commence


Après un ultime reboot de la machine virtuelle, votre windows est prêt !
A noter que dans les paramètres de configuration de la machine, vous pouvez rajouter un disque de partage de votre espace linux



et voilà le résultat



Pour d'autres infos http://doc.ubuntu-fr.org/virtualbox

[Retour page d'accueil]