Retour à la page d'accueil Page principale réseau

Retrouvez une partie de cette section en téléchargement

Téléphonie sur Internet : présentation
[ Introduction  | Les grands principes  | Les techniques de transport ]


Présentation

La téléphonie sur Internet


Introduction

Le réseau téléphonique et les réseau de transmission de données ont déjà commencé à fusionner, bientôt la voix et les données emprunteront un unique réseau avec un coût nettement inférieur. A priori ils sembleraient que ça ne soit pas disponible avant trois ou quatre ans, mais les technologies sont là. Déjà quelques entreprises disposent d'un réseau privé (basé sur l'ATM ou le Frame Relay) pour la transmission de la voix et des données, ils ont constaté une forte réduction de leur facture téléphonique et ont pu amortir leur équipement réseau de manière très rapide. Les autres entreprises disposant de telles réseaux ont tout intérêt à y faire transiter la voix, car pour info un réseau Frame Relay, utilisé uniquement pour la transmission de données, ne travaille en temps normal tout au plus qu'à 25% de ses capacités ! Bref largement de quoi faire passer la voix. C'est pourquoi la transmission de la voix et des données devraient assez rapidement se développer dans le monde des entreprises.

Les grands principes

Le principe de la transmission de la voix sur réseau informatique est le suivant, on numérise la voix (voir pour cela ma page sur le téléphone), on comprime ensuite le signal ceci afin de réduire la quantité d?informations à transmettre et donc d'augmenter le débit et donc la vitesse de transmission, de découper l'ensemble en paquets de données qui seront alors acheminés par un réseau informatique. A l?autre extrémité ces paquets seront réassemblés, décompressé, puis reconverti en signal analogique pour pouvoir être restitué en onde sonore, en voix donc.
[Retour haut de la page]

Les techniques de transport

En fait pour la transmission de la voix par le réseau, il y a deux solutions :

- d'une une part en utilisant un réseau à commutation de circuits comme X25 ou ATM, c'est à dire en établissant une liaison permanente entre deux abonnés le temps de la communication sur laquelle circulera les paquets. Cette solution présente l'avantage de garantir une transmission des paquets sans problème. IP est néanmoins utilisé pour les couches hautes applicatives pour les services et est encapsulé par les couches de transport (ATM ou Frame Relay). Les opérateurs historiques (France Télécom en France), privilégie cette solution.

- d'autre part on peut utiliser les protocoles du réseau Internet, notamment celui lié à la couche de transport IP, les paquets sont alors acheminés par les routeurs IP à travers les noeuds du réseau sans qu'aucun chemin soit pré-établi, chaque routeur se charge d'établir la « meilleure » route en fonction de ses algorithmes de routage interne. Les paquets peuvent arriver dans le désordre et suivre différents parcours, l'équipement d'arriver doit remettre tout ça dans l'ordre. Avec cette solution, on peut difficilement garantir une haute qualité de restitution de la communication car les délais de transmission peuvent être très variables.

[Retour haut de la page]