Retour à la page d'accueil Page principale réseau

Retrouvez une partie de cette section en téléchargement

Téléphonie sur internet : et pour le particulier ?
[ Présentation  |   D'ordinateur à ordinateur  |  D'ordinateur à téléphone  |   De téléphone à téléphone   ]

 

Et pour le particulier ?

La téléphonie sur Internet

 

Présentation

Les moyens de transmission de la voix pour un particulier

Tout dépend du type du terminal utilisé (téléphone, ordinateur) de l'abonné et de celui de son interlocuteur. On peut distinguer plusieurs cas:

- d'ordinateur à ordinateur,
- d'ordinateur à téléphone,
- de téléphone à téléphone.

D'ordinateur à ordinateur

On établit une communication en se servant du micro et des haut parleurs des ordinateurs. Le problème de la communication d'ordinateur à ordinateur est qu'il faut être connecté au même moment et utiliser des logiciels de voix sur IP identiques, dans le futur il suffira que les logiciels soient compatibles avec la norme H323. Il est nécessaire, entre autres, de connaître l'adresse IP de son correspondant, or dans le cas d'un FAI classique, celle-ci est variable, dans ce cas il est prévu la mise en place d'un annuaire recensant en temps réel les adresses IP des abonnées, il suffira alors de le consulter avant d'établir la communication. Ce problème ne se pose pas pour ceux bénéficiant d'une adresse fixe (cas des entreprises). Actuellement des solutions existent comme celle proposée par net2phone (www.net2phone.com). Le problème de ces solutions purement logicielles est que c'est le PC qui se charge de la conversion analogique/numérique, ça représente une charge CPU conséquente qui impose d'avoir PC « de course ».

[Retour haut de la page]

D'ordinateur à téléphone classique

On doit d?abord passer par un service spécial de son FAI qui va nous mettre en relation directe avec le réseau téléphonique par l?intermédiaire d?une passerelle.

De téléphone à téléphone

Pour appeler quelqu'un en utilisant la voix sur Internet, on passerait d'abord par le standard d'un opérateur auquel vous donneriez le numéro de votre correspondant. Votre appel passe alors vers une passerelle (la même que dans le paragraphe précédent) qui relie le réseau téléphonique à Internet, l'appel numérisé passe alors sur Internet avant d'aboutir à nouveau sur une passerelle qui va restituer l'appel sur le réseau téléphonique classique. Même si l'interlocuteur est loin, la communication est au tarif local, mais il faudra rajouter aussi un petit quelque chose pour l'opérateur. En effet la mise en place de passerelles un peu partout pour pouvoir relier le réseau téléphonique classique et le réseau internet et leur mise en oeuvre délicate a un coût important, ce qui fait que le coût est certes inférieur à une communication téléphonique classique mais reste bien supérieur à une communication qui circule que sur le réseau internet.

Il existe une autre solution, mise en oeuvre par exemple par la société aplio (www.aplio.com) qui consiste à placer chez l'abonné un boîtier entre le téléphone et la ligne téléphonique qui va gérer la communication de telle sorte que celle ci circule sur le réseau IP, et tout cela au tarif local, l'interlocuteur doit disposer aussi d'un boîtier Aplio pour que ça marche. En fait dans un premier temps la communication est établie comme sur le réseau téléphonique classique (payement de la première taxe d?établissement de la communication au tarif normal dépendant de la distance) entre les deux boîtiers le temps de l'initialisation (pour trouver l'adresse IP notamment), puis celle-ci est stoppée pour laisser la place à la communication sur réseau IP au tarif local, à ceci se rajoute un forfait de 65F/mois à payer à Aplio (99F/mois si on connecte un ordinateur pour le net). Dans l'avenir Aplio assure qu'il ne sera pas nécessaire que le destinataire ait aussi un boîtier Aplio, il suffira que son terminal (équipement ou logiciel) soit compatible H323.
 


[Retour haut de la page]