Retour à la page d'accueil Page principale réseau

Retrouvez une partie de cette section en téléchargement

Les réseaux locaux

Présentation des réseaux locaux

Introduction
Critères de classement

Les protocoles de réseaux locaux

Le protocole OSI
Le protocole TCP/IP
Le protocole Ethernet
Les câblages Ethernet
Exemple fonctionnement TCP/IP et Ethernet
Autres protocoles

Architecture de réseau local

Présentation
Caractéristiques fondamentales
Eléments de réseau

Les réseaux longues distances

le réseau téléphonique commuté
les réseaux X25 et Frame Relay
le réseau RNIS
le réseau ATM
le routage

Les boucles locales

Définition d'une boucle locale
L'ADSL
Le LMDS 

La téléphonie sur internet

Présentation
Voice over IP
Et pour le particulier ?
RNIS
[ Présentation | Numéris ( Présentation , Accès au réseau , Les prestations de Numéris ) ]

Dernière modification 19.08.00


RNIS

Présentation

Les réseaux RNIS (Réseau Numérique à Intégration de Service ou ISDN Integrated Services Digital Network) permet la retransmission de la parole, des textes, des images et des données sur un seul réseau. Une unique connexion RNIS permet l'utilisation de plusieurs services de télécommunications, comme le téléphone, le fax ou la transmission de données. Pour les utilisateurs d'internet, la vitesse de transmission des données est relativement élevée, la communication rapidement établie et la communication offre une relative insensibilité aux perturbations.
RNIS peut utiliser les lignes téléphoniques existantes pour la connexion aux périphériques. A la différence du système conventionnel, le réseau téléphonique commuté, le signal transmis sur le réseau RNIS est numérique du début à la fin de la transmission.
Le réseau français est aujourd'hui numérisé à 100%, la numérisation de la commutation signifie que les commutateurs électromagnétiques sont remplacés par des commutateurs électroniques.

NUMERIS

Présentation

Le réseau numérique à intégration de services, en abrégé RNIS, est une norme internationale qui a timidement fait son apparition en France en 1987, où il est plus connu sous son nom commercial NUMERIS. Sa vocation : transmettre des informations sous forme numérique en utilisant le même support physique que le téléphone. Inutile en effet de changer les câbles : pour transformer sa ligne traditionnelle en une ligne de type Numéris, la gaine de fils de cuivre qui débouche dans nos maisons fait parfaitement l'affaire. S'abonner à Numéris consiste simplement à faire installer chez soi une prise intelligente, la TNR, ou terminaison numérique de réseau. Sachant que le coeur du réseau téléphonique français est entièrement numérique et qu'il fonctionne avec des débits très élevés (jusqu'à 34 Mbits/s), la différence de fonctionnement s'observe donc uniquement sur la portion de ligne qui relie l'abonné au commutateur de rattachement - premier point d'entrée à ce réseau numérique.
Voyons d'abord ce qui se passe dans le réseau RTC, dont le rôle traditionnel est de transporter un signal analogique, la voix. Celle-ci occupe une bande passante de 300 à 3400 Hz. Arrivée au niveau du commutateur de rattachement, la voix est traitée par le « codec », un codeur-décodeur adapté, qui ne prend en compte les fréquences que de 0 à 4000 Hz. Lorsqu'on envoie, depuis son ordinateur, des fichiers (numériques) par le RTC, c'est au modem (modulateur-démodulateur) que revient la tâche de transformer le signal numérique en signal analogique mais aussi de placer le maximum d'informations dans cette bande passante. Pour traiter des fichiers de plus en plus lourds, les modems s'efforcent d'aller toujours plus vite, offrant des vitesses de 28,8 à 33,6 voire à 56 Kbits/s. Mais, à supposer qu'ils puissent faire mieux, ils seront toujours physiquement limités par la bande de fréquence imposée par le codec....
En revanche, quand on souscrit un abonnement à Numéris, l'opérateur téléphonique intervient au niveau du commutateur de rattachement : la ligne est déconnectée du codec - exit la contrainte de la bande passante - et rebranchée sur une carte RNIS. Chez l'abonné, l'opérateur intervient seulement pour installer la prise dite TNR. Ensuite, pour transmettre des données, l'usager n'a plus qu'à se munir d'un convertisseur PC-RNIS, improprement appelé « modem Numéris » puisqu'il ne traite aucune information analogique. Le signal numérique peut alors circuler à 80 000Hz et transmettre les données à une vitesse de 64 Kbits/s. Le gain de vitesse est donc l'intérêt essentiel de Numéris.

Accès au réseau NUMERIS

Sur la même ligne que celle employée pour une communication RTC, Numéris autorise deux communications simultanées. Là où le RTC dispose d'un canal, Numéris crée par codage un signal qui comporte trois canaux distincts : les canaux B1 et B2, qui acheminent les données ou les conversations, et le canal D (canal sémaphore), qui transporte la signalisation, évitant ainsi de monopoliser les deux autres canaux. Ce signal se comporte comme un train qui circulerait en permanence entre la prise TNR et les appareils connectés (téléphone ou modem Numéris). Dès que l'on décroche un appareil, les données se chargent dans des compartiments réservés, les canaux. Puis le train les amène à la prise TNR. Là, le signal est reformaté pour être expédié sur la ligne téléphonique. Le commutateur de rattachement récupère les informations des trois canaux et les distribue sur le réseau. B1 et B2 rejoignent le coeur du réseau. La signalisation gagne, elle, le canal sémaphore.

 
 

Les prestations de NUMERIS

Numéris propose deux types de prestations : les service classiques et les services modernes.
 
Les services classiques
 
Les trois services de base supportés par le réseau Numéris sont les suivants :
- La téléphonie : ce service est fourni avec les compléments nécessaires pour assurer confort et souplesse d'utilisation.
- La télécopie du groupe 3 (celle supportée aujourd'hui par les lignes de téléphone).
- Le Minitel. Bien entendu Numéris autorise les communications Minitel.

 

Les services modernes

Numéris est capable de transmettre des applications nécessitant un débit élevé

- Téléphonie de haute qualité,
- transmission d'images numérisées,
- télécopie du groupe 4,
- transferts informatiques ...